• 01/10/2011 : La fête de fin de saison du refuge du Goûter tourne mal

    Sans le témoignage de ce membre du Club alpin français d’Aix-les-Bains, cette singulière affaire à 3800 mètres d’altitude serait passée inaperçue. Or les faits sont graves. Un homme a failli perdre la vie dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 septembre.

    Notre témoin explique être arrivé avec ses compagnons de cordée au refuge du Goûter, dans l’après-midi. Les alpinistes aixois découvrent que se prépare une soirée pour la fermeture. Après tout, c’est de coutume en haute altitude au terme d’une saison éreintante.

    Bon gré, mal gré, les alpinistes s’accommodent de la chose. Sauf qu’en refuge, la veille d’une ascension, on se couche à 20 heures, pour se lever à 2 heures. La fête va battre son plein entre 20 heures et 22 heures passées. Musique à fond et alcool.

    Le ton monte et notre témoin prend un coup-de-poing. Les gendarmes du PGHM sont avisés du raffut.

    La victime est prise en charge par un interne, pensionnaire du refuge

    Mais dehors, le temps se gâte. Sur ces entrefaites, un ouvrier sort et chute gravement dans les escaliers métalliques descendant aux WC, sous l’annexe du refuge.

    Ce charpentier, âgé de 40 ans, de l’entreprise “Labat et Sierra” de Sillingy est inconscient. Il est pris en charge par un jeune interne, pensionnaire du Goûter.

    Le pronostic vital du charpentier était toujours engagé, il y a deux jours. Son état à présent est stable mais il conservera des séquelles. Une enquête est en cours ainsi que des analyses toxicologiques.

    Source : www.ledauphine.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :