• 31/01/2010 : LE GUA (ISERE) : Vivant après 45 minutes sous une avalanche

    Il croyait avoir trouvé le gant du randonneur disparu, en réalité, c'était sa main qui dépassait de la coulée de neige. « Quand je l'ai touchée, la main a serré la mienne. C'était un moment incroyable. » Le gendarme du Peloton de haute montagne de l'Isère qui a dégagé ce skieur de 52 ans, victime d'une avalanche hier dans le massif du Vercors, avait du mal, hier soir, à cacher son émotion.

    Une jambe cassée

    La victime était partie avec un ami faire du ski de randonnée lorsque vers 10 heures _ alors que les deux hommes avaient déchaussé leurs skis pour descendre une pente particulièrement raide dans le couloir des Sultanes, dans un secteur hors piste sur la commune de Gua _ ils ont déclenché une avalanche. La plaque est partie sous leurs pieds, emportant l'un des deux une dizaine de mètres plus bas. Il est sorti indemne. L'autre en revanche, a été traîné sur plus de 200 mètres et a sauté une barre rocheuse avant de se retrouver littéralement enseveli. Son ami a aussitôt alerté les secours avant de le rechercher avec son Arva.

    En vain. Un secouriste a été hélitreuillé sur place mais c'est une reconnaissance aérienne à bord de l'hélicoptère de la Sécurité civile qui a permis de repérer ce qu'il croyait être un gant.

    Une fois ramené à l'air libre, après 45 minutes passées sous la neige, l'homme s'est révélé être en hypothermie (sa température était descendue à 30 degrés) et présentait une fracture d'un fémur. Mais il était vivant !

    Il a été héliporté à l'hôpital Nord de Grenoble.

     

    Vanessa LAIME

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :